16/10/2006

Jenifer de Dario Argento

JeniferAu cas où vous n’aviez pas encore entendu parler de l’excellente collection qui arrive en France, sachez que depuis quelques temps aux Etats-Unis une série de 13 films d’une heure a été tournée. Le nom du projet : Masters of Horror. Le concept : à chaque fois on demande à un réalisateur culte (Joe Dante, John Carpenter, Takashi Miike…) de réaliser un des épisodes.
Pour l’instant je n’ai vu que Jennifer d’Argento, et si tout est de ce niveau, les Masters Of Horror vont devenir ultra culte.
L’histoire de Jennifer est simple, un policier doit abattre un homme qui est sur le point de tuer à la machette une jeune fille. Le héros ne veut pas laisser cette femme défigurée, qui ne parle pas, dans un asile, et l’amène par conséquent chez lui…
Le scénario est ultra simple mais terriblement efficace, la réalisation est ultra classieuse, les acteurs jouent vraiment très bien, et l’horreur arrive petit à petit, et devient grandement pernicieuse. Pour être franc, c’est un des meilleurs Argento que je connaisse, même s’il n’y a plus la musique de ses Goblins.
Jennifer est un conte glauque, malsain et qui risque de vous poursuivre, tant certaines scène sont dérangeantes.
Je vais bientôt visionner le Carpenter, il paraît que c’est une sorte d’hommage à la Conspiration des ténèbres ! Ce réalisateur est vraiment un ami !

09:41 Écrit par Avis de temp dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

tu crois sincèrement qu'on a pas entendu parler des MOH?

Écrit par : blod' | 25/10/2006

Les commentaires sont fermés.