07/09/2006

Brian De Palma et moi…

C’est amusant, mais ce matin une folle envie d’écouter la Bande Originale des Incorruptibles m’est tombée dessus !
Je ne me suis pas fais prier et hop je me suis mis la dite musique. Certes, tout n’est pas bon dans cette musique d’Ennio Morricone, mais il y a ce thème, si classe, et si prenant. Il y a surtout ce morceau avec la boite à musique en boucle et des cuivres inquiétants, qui rentrent par moment, est un pur chef d’œuvre…
Et forcément en écoutant cette musique, je me suis mis à penser à De Palma, et la fascination que j’ai pour son cinéma. Franchement ce type est incroyable, il a tout de même une filmo tout bonnement hallucinante de films cultes, mais il a quand même aussi réussi à pondre un des plus gros nanars que je connaisse, à savoir Femme Fatale. Il a trouvé le moyen de mettre du Saez dans une scène de sexe interminable !
Il faut dire que depuis le magnifique Snake Eyes et son faux plan séquence de plus de vingt minutes, il n’a pas franchement été super fort, entre donc le nanar précité et Mission to Mars, on ne peut pas dire que notre ami soit très inspiré ces derniers temps.
Par contre, je suis super fan des Incorruptibles, que je considère comme étant un pur film Hollywoodien classieux, la réalisation est magistrale, Sean Connery est parfait, De Niro joue un Caponne ultra réaliste, même le très gnangnan Kevin Costner joue super bien et est très crédible en Elliott Ness…
C’est là où je suis fasciné par De Palma, car dans les grands films « commerciaux », il arrive à placer ses fixations, et donc à faire un film d’auteur. Même Mission Impossible est un pur De Palma !
Mais mes films préférés sont ses thrillers psychologiques, comme l’Esprit de Caïn, ou Pulsions. Ici tout son génie ressort, et on voit très nettement qu’il ne s’est jamais remis du Pepping Tom (le voyeur) de Michaël Powell.
Si vous n’avez jamais vu ce film, foncez ! C’est la grande inspiration de De Palma, mais aussi de Scorsese. Le jour où j’ai vu cette œuvre, je n’en revenais pas, tant j’avais devant les yeux un film, qui avait vraiment terriblement inspiré les réalisateurs que j’adore, tant au niveau réalisation, que du scénario… C’est un pur chef d’œuvre !
Il y a enfin ses films de gangsters : Scarface et surtout l’incroyable Carlito’s Way (L’impasse). La scène de torture à la tronçonneuse de Scarface a traumatisé bon nombre de spectateurs, et puis il y a ce long plan du début dans Carlito’s Way qu’on retrouve à la fin, qui est magnifique !
Oui je suis fan absolu de De Palma, et je ne peux qu’être impatient à la sortie, maintenant imminente du Dahlia Noir, soit l’adaptation d’un des chefs d’œuvres d’Ellroy !
Pour la petite histoire, sachez que c’est l’écrivain lui-même qui a réclamé De Palma, et ce n’est pas étonnant quand on y réfléchit, car laisser le réalisateur s’approprier cette grande œuvre au noir, ne pourra donner qu’un grand film !
Bien entendu, on jugera sur pièce quand ce sera sorti…

09:27 Écrit par Avis de temp dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bave bave... Je ne sais pas si tu as été faire un tour sur le trailer du Black Dahlia

http://www.apple.com/trailers/universal/theblackdahlia/hd/

Ferdju, il faut attendre jusque décembre.

Écrit par : monsieur Tout-le-Monde | 08/09/2006

tu t'es trompé de photo c'est pas Brian de Palma, c'est Jean Yanne!!!!

Écrit par : Milady | 11/09/2006

ben alors Papa, on change les couches et on oublie le blog?

Écrit par : Milady | 05/10/2006

Les commentaires sont fermés.