24/07/2006

Maxime Chattam + Wilkinson = le mystère de l’été !

Oui après l’étrange traduction de Vendredi 13, voila qu’il m’arrive de nouveau quelque chose d’étonnant, voir de dérangeant…
Il faut tout d’abord que vous sachiez que j’ai trouvé non pas mon roman d’été, mais bien mon auteur d’été, à savoir Monsieur Maxime Chattam.
J’ai découvert cet écrivain par hasard, dans une magnifique librairie à Sète, j’étais à la recherche d’un thriller efficace et je tombe sur la quatrième de couverture de l’âme du mal. Sans le savoir, je venais de trouver un écrivain que j’attendais depuis si longtemps, à savoir un digne héritier de Thomas Harris, l’homme qui a écrit le Silence des agneaux, mais surtout l’incroyable Dragon Rouge.
Chez Chattam, on retrouve la même volonté de recherche et de précision par rapport aux méthodes d’enquêtes criminelles et surtout celles des profilers…
Je venais surtout d’acquérir le premier tome d’une trilogie incroyable !
Et le mystère me direz vous ? Oui et bien après avoir dévoré la trilogie Brolienne de Maxime Chattam, je me suis commandé à F…C.com deux autres romans de cet écrivain si prolifique de seulement 29 ans. Lorsque j’ai ouvert mon paquet, quelle ne fut pas ma surprise : entre les deux livres j’avais un rasoir Wilkinson. Les lois du marketing sauvage commencèrent alors à devenir impénétrable pour moi.
Bon ok je suis un garçon ! Mais qu’est ce qui leur dit que j’ai de la barbe ? Qu’en plus j’utilise un rasoir manuel ?
Le truc le plus flippant pour moi dans cette histoire, c’est que j’utilise des rasoirs Wilkinson depuis des années. Est-ce que vous croyez qu’ils savent, chez Wilkinson, que tous lecteurs masculins de Chattam ont le même profile et que tous utilisent déjà cette marque de rasoir ?
C’est donc bel et bien le mystère de mon été !

22:36 Écrit par Avis de temp dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Oui. Pour le rasoir, je ne sais pas s'il s'agit juste d'une prévision du profil type du lecteur de Chattam. J'ai commandé pas mal de tapes de Doom ou de Drone et souvent il y avait une lame de rasoir à l'intérieur.

Une incitation à se trancher les veines ces bouquins ?

Écrit par : Manak | 25/07/2006

nan mais tu l'as toujours dit : "ta vie est un film " ! ;D

Écrit par : luce | 25/07/2006

ON S'EN BRANLE ce qi compte que que Chattam déchire!
C'est un peu gore certes mais c'est bien écrit et tellement plus bandant que tout les autres polars bidons qu'on peut se coltiner à longueur d'année

Écrit par : Blod' | 29/01/2007

Les commentaires sont fermés.