22/05/2006

Mudhoney : Under a billions suns

Très franchement je ne pensais pas écrire un article sur Mudhoney en 2006, et pourtant je le fais et en plus ce ne sera pas pour descendre ce groupe, mais bien pour vous dire qu’ils sortent ici leur meilleur disque depuis l’incroyable et terriblement influant Superfuzz Bigmuff !
Oui les vrais inventeurs du son et du look grunge reviennent en méga forme, avec un disque super bien produit, où vous retrouverez de vrais hymnes rock’n roll noisy comme ils n’en avaient plus composé depuis longtemps !
Mais la chose la plus surprenante dans ce disque est l’apparition de cuivres dans les morceaux, un de mes amis journalistes, à savoir le grand Patrick Tad Foulhoux, m’a dit il y a peu de temps que pour lui ce disque était le Fun House des Mudhoney. Et c’est vrai qu’on est par moment très proche de cela, surtout dans un morceau tel que Let’s drop in, où on a vraiment l’impression de retrouver l’âme de Dirt !
Mudhoney ont donc ralenti le tempo, alourdit la rythmique, tout en gardant ce son de guitares dont ils sont les seuls, à ma connaissance, à posséder.
Si vous ne connaissez pas ce groupe, ce disque est un bon moyen pour débuter, car on retrouve tout ce que les fans aiment chez Mudhoney, mais avec en prime, par moment, un côté soul psychédélique qu’ils n’avaient jamais abordé !
En prime, cet album sort chez Sub Pop, qui, malgré ce qu’on pourrait croire, continue de sortir des LP de très bonne qualité : Rogue Wave, Stars, The Rapture, et prouve aussi qu’ils sont d’une fidélité assez incroyable !
Attention un dernier conseil avant utilisation : écoutez ce disque à fond !!!!!!

11:05 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.