20/02/2006

Depuis le temps qu'on vous le dit que les Boliks sont diaboliques...

Le « milliardaire des Eros-centers » allemands, qui en avait fait la plaque tournante de plusieurs trafics internationaux de traite des êtres humains, en Allemagne, a été interpellé, mardi, dans sa ville de Juan-les-Pins, dans les Alpes-maritimes. Dieter Bolik, quarante-cinq ans, également surnommé le « prince des nuits », possédant de nombreux Eros centers à Trèves et à Moenchengladbach, a fait l’objet d’un mandat d’amener délivré par Nicole Besset, juge d’instruction à Bordeaux, après le démantèlement d’une filière ayant permis de livrer à la prostitution une cinquantaine de jeunes femmes togolaises.
Un grand merci à Mister Deray pour avoir déniché cet article sur le site web de l'humanité.

00:13 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.