04/02/2006

L’Antre de la folie de John Carpenter

Hier j’ai regardé pour la énième fois l’Antre de la folie de Carpenter et je ne m’en lasse toujours pas.
Au cas où vous ne connaissiez pas ce film, sachez que c’est l’hommage de Lovecraft qu’attendaient tous les fans de ce grand écrivain xénophobe du fantastique américain.
Je me souviens comme si c’était hier de l’interview qu’avait donné Carpenter au journal Starfix, où il expliquait qu’il souhaitait réaliser une adaptation de « Par delà le mur de sommeil » qui lui semblait être la nouvelle la plus adaptable de Lovecraft. Il aura fallu des années avant que l’Antre de la folie ne sorte au cinéma et que je comprenne que Carpenter avait changé d’avis : il n’a pas adapté une nouvelle de Lovecraft, mais il s’est grandement inspiré du mythe de Cthulu.
Mais il n’y a pas que ça, c’est aussi un hommage ultra irrévérencieux à Lovecraft, car dès le début il donne le ton avec un générique de hard rock joué par lui-même bien immonde, mais qui semble dire à l’écrivain réactionnaire «fuck you ! », car Lovecraft détestait la musique des noires et aurait donc détester le rock’n roll, alors le heavy metal…
Au-delà de l’univers lovecraftien, se cache un autre écrivain dans ce film : Carlos Castaneda, oui celui qui a écrit Voir, L’herbe du diable et la petite fumée and co… Pourquoi je pense à lui, tout d’abord parce que le film parle de la quête d’un écrivain qui se cache et que personne ne connaît à part quelques initiés, c’est exactement ce qui s’est passé dans les années 70 quand des gens partaient à la recherche de l’ethnologue au Mexique. D’ailleurs, Fellini avait dit qu’il voulait réaliser un film sur la quête d’un écrivain qui se cache, en pensant à Castaneda… Il y a également les adeptes de Sutter Cane qui disent « i can see »…
Bien entendu il y a pleins d’autres choses dans ce film, qui est un véritable chef d’œuvre dans la catégorie épouvante horrifique. Carpenter a ici réalisé son meilleur film à ce jour pour moi, et dire qu’on ne peut que le trouver en vhs d’occasion, car pour l’instant il n’est jamais sorti en dvd, ça me rend dingue ! Pas vous ?

12:25 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

:) je cour d'un pas jovial et resolu louer ce film a la mediatheque (en esperant voir un tres bon carpenter^^ car le dernier...)

Écrit par : seby | 04/02/2006

ben ouais mais VO sans soustitrage français, on s'en branle un peu...
en tout cas Maxou, tu me surprens à avoir bon gout (comprendre des gouts semblables au miens, hein)
si tu aimes Carpenter, et comme tu n'as pas le droit en ma présence de ne pas aimer Big John, on dira que tu es fan, j'espère que, comme moi, tu frais dans ta culotte de soie rose en attendant la sortie en juin et en direct-to-DVD des Masters of horror
y a vraiment de quoi mettre l'eau à la bouche

sinon l'Antre de la folie demeure l'un des meilleurs films qu'il m'ait été donné de voir et est certainement le meilleur film de Carpenter tant le scénarion initiale fut bon!
un régal!

Écrit par : Blodhorn | 06/02/2006

blod' t'as besoin de sous-titres français pour un Carpenter toi ?!?!


sinon le film, Max sait à quel point il m'étire la couture... (le film hein !)

Écrit par : seb | 06/02/2006

ben pour un français ne parlant que le français vu que les autres langues sont des dialectes de cons généralement employés par des cons, oui, je m'attache terriblement à ce que la langue de Molière figure sur mes DVDs

Écrit par : Blodhorn | 07/02/2006

Heureusement qu'on se fout tous de savoir si c'est made in china...

Écrit par : seb | 07/02/2006

Les commentaires sont fermés.