02/01/2006

Dangerdoom : The Mouse and the mask

N’étant pas grand spécialiste de hip hop j’ai un peu traîné les pieds pour écouter l’album événement du hip hop de la fin d’année 2005 !
Pourtant je savais que ça me plairait car c’est la rencontre entre MF Doom : être masqué d’un masque de robot et connu pour son flow si particulier et ses albums si étranges, et Danger Mouse : producteur du dernier Gorillaz, connu pour son Grey album où il faisait rencontrer le white album des Beatles et le black album de Jay Z, et c’est un être déguisé en souris.
Très franchement ce disque est un bon moyen pour découvrir où en est le hip hop outre atlantique, ultra classe, ce disque est à écouter assis tranquillement dans votre fauteuil avec un mug de thé et de relire un comics comme The Watchmen par exemple.
Vous l’avez compris, ne passez pas à côté de ce disque si envoûtant, étrange, calme mais aussi extrêmement malsain, tordu…
De toute façon une telle rencontre ne pouvait donner qu’un ovni musical et permettra au grand public de découvrir MF Doom, ce rappeur si productif, et qui aime créer son propre brouillard avec ses différentes pseudonymes.
Ca donne envie aussi d’en savoir plus sur Adult Swim, car ce disque est un hommage non dissimulé à cette chaîne de dessins animés américaine…

19:01 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Mf doom je recommande chaudement King geeodorah et vaudeville Vilain, deux ultra balles de Mf doom, ça tue sa mère

Écrit par : spliff boy | 13/01/2006

Les commentaires sont fermés.