27/12/2005

My Generation de The Who est sorti il y a quarante ans

1965 est une année un peu moins impressionnante que 1975, mais c’est le début de la guerre du Vietnam, les Pink Floyd se formaient (c’est pas rien ça tout de même), Bjork naissait le 21 novembre, Trent Reznor le 17 mai, Golfinger et What’s new pussycat ? sortaient au cinéma.
Mais ce qui allait énormément marquer la jeunesse de cette époque, fut la déferlante sonique des Who avec l’album My Generation.
Sorti dans l’urgence en Angleterre et aux USA avec un track listing différent, ce disque allait rendre totalement dingue toute une jeunesse qui n’attendait que ça pour commencer à péter les plombs.
J’aurais bien aimé être une petite souris et me promener dans les chambres des adolescents, pour les voir s’entraîner à faire le fameux saut en l’air, enchaîner avec le moulinet du bras et le plaquage d’accord à l’arrivée au sol de Pete Townshend. Très franchement je l’ai essayé rien qu’en Air Guitar, mon dieu que c’est dur !
Et puis les Who ont aussi inventé les concerts qui rendent sourds, je crois que c’est en 1969, les dix premiers rangs d’un de leur concert en plein air sont tous devenus sourds.
Ils avaient aussi un batteur totalement dingue à savoir Keith Moon qui allait décéder en 1978 à 32 ans. Il sera mort vite mais aura laisser un très grand souvenir de roulements totalement incroyables et de l'expression "mais putain il en met partout" ! .

14:00 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je suis vieux jeu Putain 65 ! La vie avant les hippies ! Ma-ma-my generation! Comme dirait Chet, "I'm old-fashioned"...

Écrit par : Lorenzo | 30/12/2005

Les commentaires sont fermés.