27/12/2005

Autobahn et Radioactivity de Kraftwerk ont 30 ans !

Il faut tout de suite vous dire que 1975 fut une année plutôt exceptionnelle : ce fut la fin de la guerre du Vietnam, les Ramones sortaient en single Blitzkrieg Bop et allaient rendre totalement dingue tous les fans de punk rock !
Au cinéma sortait Les Dents de la mer, The Rocky Horror picture show, qui allait avoir une carrière loose pendant des années, Barry Lindon, The death race 2000, film de Roger Corman culte où on a Stallone en méchant et David Carradine en gentil, l’histoire est énorme c’est une course de voitures où plus on écrase de monde, plus on gagne de points. Il y a eu aussi les Trois jours du Condor, j’adore ce film d’espionnage, l’homme qui voulut être roi, Sacré Graal des Monty Python…
Mais ce que je retiendrais surtout c’est que Kraftwerk en un an sortent deux albums majeurs dans l’histoire de la musique électronique. Je n’avais jamais su qu’Autobahn et Radioactivity dataient de la même année, et si vous les connaissez, vous savez aussi bien que moi qu’ils sont excessivement différents.
Je ne peux pas dire lequel des deux je préfère, car chaque disque a son charme. Bien entendu celui qui a marqué le grand public fut Radioactivity, mais le morceau de 18 minutes Autobahn a laissé son empreinte dans la mémoire de tous les musiciens et mélomanes du monde entier. Ce morceau était du kraut rock à la Can, mais joué qu’avec des machines. Ceci annonçait une nouvelle aire, celle du mélange du rock et des machines. Radioactivity, lui annonçait l’avènement de la musique électronique et des succès mondiaux. Après, nous on allait avoir Jean Michel Jarre : Snif !

10:23 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

1975 ... fut aussi l'année qui donna au monde l'immense honneur de me recevoir ... et l'année internationale de la femme !

Écrit par : Deray | 27/12/2005

Top 50 de 75 ah, 1975! L'année de "L'été indien", "La bonne du curé", "Le zizi", "Le France" (oui, oui, ne l'appelez plus jamais France, c'est bien lui), "Le téléphone pleure"... Un an avant le choc pétrolier de 76, on en avait des idées en Hexagone...

Écrit par : Lorenztop | 30/12/2005

Les commentaires sont fermés.