14/11/2005

Wolf Parade : Apologies to the queen mary

Qu’est ce qu’il y a de plus énervant qu’un groupe belge ? Un groupe de Montréal bien sur !
Cette ville continue de nous envoyer des bombes pop dans la tronche sans qu’on n’ait le temps de réagir, et en voici une nouvelle, dont on aura encore une fois du mal à s’en remettre.
Wolf Parade. sont tout d’abord signés chez Sub Pop, . oui le label qui avait découvert Nirvana and co, mais aussi The Rapture et énormément d’autres artistes…
Wolf Parade font une pop baroque, par moment méchante, ultra jouissive, dansante, flamboyante, qui nous fait penser encore une fois aux Talking Heads, à Bowie, mais qui auraient gardé un côté punk et bricolo.
Bien entendu, en écoutant W.P., on voit que la scène de Montréal actuelle a vraiment des grosses similitudes, ceci doit certainement venir du fait que tout le monde se connaît dans cette ville, qui à l’air d’être la capitale mondiale de la pop barrée. D’ailleurs en ce moment tout le monde va là bas, que ce soit des groupes new-yorkais comme Stars, . ou des texans qui partent de chez eux pour se marier et créer Arcade Fire…
Un jour j’irais là bas, oh oui, et j’espère que ce sera pour jouer !

11:21 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.