25/10/2005

Arab Strap : The Last Romance

L’Ecosse a toujours été la risée des anglais, un peu comme nous avec la Belgique, et comme nous les Anglais s’en prennent la gueule, musicalement parlant bien entendu : ce petit pays a déjà balancé au monde ébahit My Bloody Valentine, Franz Ferdinand, Mogwaï, et aussi Arab Strap…
Ces derniers reviennent avec un sixième album studio d’un très haut niveau, qui risque bien de tourner un bon moment sur vos platines.
Le son est toujours aussi dense, la voix toujours aussi roque et grave, les arrangements sont ultra classes et il y a surtout une énergie noisy ultra jouissive, qui, je le crains, va me rendre encore une fois toc toc : chouette !
Franchement laissez vous happer par ce Last Romance, ce disque est super beau, mélancolique à souhait, et fait mouche dès la première note ! En prime, ils ont eu la bonne idée d’inviter une voix féminine, qui apporte encore plus d’émotion…
Musicalement, ce groupe fait penser à un King Of Convenience qui n’hésite pas à flirter avec Boom Bip et My Bloody Valentine !
Je pense que je vais vous passer beaucoup de morceaux de ce déjà grand disque…

06:49 Écrit par Avis de temp | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

on est pas si méchant que ça... ... avec la belgique

quoique je vois bien Mel Gibson interprêter un grand résistant belge face à l'intrus français
ce serait beau

Écrit par : Blodhorn | 25/10/2005

la belgique nous a aussi offert Enthroned, Ancient Rites, Aborted, et tant d'autres mais, chose impardonnable, c'est de ce pays si sympatthique que sont issues Deus et Zita Swoon qui sont des daubes innomables - ça n'engage que moi mais on j'les ai vu en live et je sais de quoi j'parle!

match nul

le prochain combo pèsera lourd dans la balance...

Écrit par : Blodhorn | 25/10/2005

heuuu Arab Strap, pas de E il me semble, j'ai un vieil album d'eux, sournois et noctambule à souhait, posologie: à prendre quand t'es à court de Valériane...

(suis définitivement pas assez conteplative!)

Écrit par : Milady | 31/10/2005

Les commentaires sont fermés.